Évaluation de l’intérêt d’une prise en charge ostéopathique au sein du service de douleur chronique. Étude qualitative réalisée à l’hôpital Simone Veil

Avr 2, 2021

11:30

30min

L’ostéopathie trouve sa place en cabinet libéral, son intégration dans le milieu hospitalier est discutée. Dans cette étude, nous cherchons à connaître l’impact de l’ostéopathie au sein du service de douleur chronique de l’hôpital Simone Veil. Afin de donner la parole aux patients, nous avons choisi d’effectuer une recherche qualitative, en réalisant des entretiens semi-dirigés. Le guide d’entretien s’est inspiré notamment du questionnaire « Qualité de vie EORTC QLQC30 » évaluant l’évolution de la douleur et de la qualité de vie. Sur le principe de théorisation ancrée, les entretiens, la retranscription et l’analyse ont été faits simultanément. La saturation des données a été atteinte au bout de 8 entretiens et vérifiée par 2 supplémentaires. Face aux échecs thérapeutiques auxquels ils sont confrontés, les patients sont en attente de propositions de prises en charge différentes, et la globalité de l’ostéopathie en a séduit une majorité. Les patients sont adressés par le médecin du service de douleur chronique à l’ostéopathe consultant au sein de ce même service. Au travers de ces consultations, les patients observent une diminution de leurs douleurs, une amélioration de la qualité de leur sommeil et une évolution positive de leur état psychologique. Les activités sociales et quotidiennes deviennent plus simples. L’écoute et le temps disponible du praticien lors des séances sont aussi relevés. Les patients s’accordent à dire que l’ostéopathie trouve sa place au sein du service, complémentaire à la médecine allopathique. La prise en charge en globalité correspond à l’objectif pluridisciplinaire du service. Toutefois, la vision de l’ostéopathie est nuancée par des consultations ostéopathiques antérieures par d’autres praticiens, de modalités de prise en charge variées. L’ostéopathe doit donc veiller à s’adapter au patient, comprendre ses douleurs chroniques et, bénéficiant d’un temps de consultation plus long, lui donner davantage d’accompagnement afin de le rendre actif dans son traitement.

  • DE RIEDMATTEN Clothilde

    Conservatoire Supérieur d'Ostéopathie CSO Paris, Département Mémoire, Ostéopathe D.O., France

Copyright 2020 MY WAY EVENT. All rights reserved