La pleine conscience en éthique : un facilitateur individuel à la délibération éthique collective ?

Avr 1, 2021

15:15

30min

Cette présentation questionnera l’intérêt de la pleine conscience (PC) pour la délibération en s’attachant aux problèmes éthiques qui en découlent. Cette question découle du constat que si l’expérience émotionnelle agit comme une sonde facilitant l’identification d’un cas de conscience, elle peut néanmoins rendre sa résolution difficile en perturbant la clairvoyance du sujet qui
doit résoudre une situation complexe. La PC est une propriété de l’individu qui s’entraîne par des programmes de méditation. Elle est associée à une attention singulière et une acceptation de ce qui arrive, notamment en termes émotionnels. Son renforcement par la méditation présenterait un triple bénéfice pour la délibération éthique : pour l’acteur de la délibération, pour la qualité de tenue du débat contradictoire et pour la résolution du cas de conscience. Pour autant, vouloir introduire des interventions de méditation dans ce cadre soulève certains problèmes éthiques. Au niveau des actions de recherche, il est nécessaire de confronter à l’épreuve des faits les mécanismes neurofonctionnels de la PC. Ce point interroge le cadre conceptuel qui cadre l’étude de validation, la méthode choisie pour le recueil des données, et les interprétations qui en découlent. Notamment, quelle validité attribuée à des corrélats neuro-fonctionnels associé à un fonctionnement de PC en dehors de tout contexte écologique ?
Au niveau individuel, une évaluation positive impliquera la question des modalités de son déploiement. L’objectif sera alors de proposer la mise en œuvre du programme développant le fonctionnement en PC au profit des membres de la délibération. Autrement dit, il s’agit d’implémenter une méthode prônée par la recherche et souhaité par un collectif sachant que cette méthode
implique un engagement personnel de pratiques régulières pour être efficace pour un individu non malade. Cet individu se trouve donc sollicité pour modifier un fonctionnement personnel susceptible de moduler son autonomie de pensée et de volonté.

  • TROUSSELARD Marion

    IRBA/NPS, IRBA/NPS, France

Copyright 2020 MY WAY EVENT. All rights reserved